Événements passés

Discussion autour du tango

« Chacun son rôle, chacun son chemin ? »

Si le tango est une danse à deux, le rôle attribué à chacun des danseurs apparaît comme largement codifié : les hommes guident, les femmes sont guidées. De l’attribution de ces deux rôles naît une asymétrie dans l’apprentissage : les hommes devraient apprendre à guider à partir de figures, les femmes devraient apprendre uniquement à les suivre. Difficile alors de cheminer à deux dans l’apprentissage du tango, et quel dommage pour une danse dans laquelle la connexion est en réalité fondamentale ! Faut-il que les danseurs continuent à jouer leurs rôles alors qu’il n’est pas rare de voir des milongas dans lesquelles il y a 2/3 de femmes pour 1/3 d’hommes ? L’évolution du tango ces dernières années ne va-t-elle pas vers moins de rigidité ? Comment concilier apprentissage de la danse et liberté de jeu ?

Après une petite présentation plus précise d’une dizaine de minutes, la discussion proposée dans le cadre de cet apéro-tango partira de ce constat et nous partagerons nos diverses expériences en tant que guideurs ou guideuses, et guidés ou guidées. Nous nous interrogerons sur les remèdes possibles à cette situation et sur la meilleure manière de faire évoluer le tango. A défaut de pouvoir refaire le monde, nous referons le tango pendant une heure dans la joie et la bonne humeur.